Evolution consommation énergétique France
Part des secteurs d'activité dans l'évolution de la consommation énergétique en France (maj 2012)
Dans le cadre de la semaine de l'énergie, Faire Territoire vous proposait hier un graphique sur l'évolution du bouquet énergétique en France. Aujourd'hui, il s'agit dévaluer la responsabilité de chaque secteur d'activité dans l'évolution de la consommation énergétique française et les sources énergétiques principalement utilisés pour chacun d'entre eux.
Yohan Gaillard | le 19 octobre 2012
Evolution de la consommation énergétique 1982 2010
Evolution de la consommation énergétique de la France entre 1982 à 2010 par secteur d'activité.

Une consommation énergétique forte

En 2010, la France a consommé 153 millions de tonnes équivalent pétrole (tep) d’énergie, c’est 24 % de plus qu’en 1982. Cependant, depuis 2005, année de référence fixée par les lois Grenelle I et II concernant l’objectif de réduction des consommations énergétiques de 23% en 2020, la consommation énergétique de la France a diminué de 3 % en 5 ans (2005 à 2010). Ce chiffre montre que pour pouvoir atteindre les objectifs fixés, les efforts à consentir sur les 10 prochaines années devront être fortement accentués.

Le secteur résidentiel-tertiaire, premier secteur consommateur d’énergie

En 2010, le secteur résidentiel-tertiaire consomme 40 % de l’énergie total en France avec une progression d’un tiers depuis 1982. Cependant, son empreinte sur l’environnement est limitée par rapport aux autres secteurs d’activités puisque 14 % de l’énergie consommée provient de sources renouvelables.

Les secteurs des transports et de l’industrie consomment chacun près de 30 % de l’ensemble de l’énergie consommée en France avec une forte dépendance aux énergies fossiles. La consommation énergétique globale du secteur industriel a diminué de 3% entre 1982 et 2010 en raison de normes environnementales entrées en vigueur et du fait en partie de la crise économique et financière de ces dernières années.

La consommation énergétique du secteur agricole reste quant à elle marginale, représentant 3 % de la consommation totale. Cependant, elle ne cesse d’augmenter d’année en année (+17 % entre 1982 et 2010) tandis que la part des énergies renouvelables ne progresse pas.

Le secteur des transports, une forte hausse des consommations énergétiques

La consommation énergétique liée aux transports est celle qui progresse le plus vite en France : +53 % entre 1982 et 2010. Or, contrairement au secteur résidentiel-tertiaire, l’essentiel de la consommation énergétique des transports est le pétrole, participant fortement aux émissions de gaz à effet de serre à l’échelle nationale. La part d’énergies renouvelables dans les transports a augmenté de 5 % du fait de l’utilisation d’agrocarburants (bien que ce soit une source d’énergie contestée).

La forte augmentation des consommations énergétiques dans les transports et la dépendance des français à la  voiture individuelle du fait de multiples facteurs : augmentation des distances domicile-travail, périurbanisation,… met en exergue l’accroissement de la précarité énergétique des populations les plus fragiles.

Recommander cet article :
Utilisation de l'article
Tous nos articles et graphiques sont sous licence Creative Commons
Licence Creative Commons
Source
Données issues sur du Service de l'Observatoire et des Statistiques du Ministère du Développement Durable
Télécharger les données
Tableau de données sur les consommation énergétique française